Les 5 solutions miracles pour des repas vacances sans prise de tête

Les 5 solutions miracles pour des repas vacances sans prise de tête

L’ORGANISATION DES REPAS EN FAMILLE VOUS STRESSE : AU SECOURS !

La maison de votre week end « retrouvailles en famille » est réservée ! Grâce à vous bien sûr ! Vous avez pensé à tout et à toute votre tribu : une piscine, un jardin, la proximité d’une piste cyclable et de la plage. « Victoire » est chanté à tue-tête ! Merci aux nombreuses heures de téléphone avec votre maman Rose et votre sœur Juliette. Entre deux couches à changer et mille réunions à animer, vous avez réussi à convenir d’une date commune de retrouvailles pour les 3 générations de votre famille : le week-end de l’Ascension. Ce n’est une nouvelle fois pas sur Bertrand, votre frère, que vous avez pu compter. Il a soi-disant toujours plus de travail que la terre réunie.

TOUT doit être parfait ! Chacun doit pouvoir respirer, s’isoler, s’inventer des histoires, se fabriquer ses souvenirs. Les six enfants, entre 3 et 12 bougies à leur palmarès d’anniversaires, ne tiennent plus ! C’est tellement chouette les vacances en bord de mer tous ensemble.
Oui mais voilà : l’étape suivante consiste à faire manger tout le monde. Une problématique que vous redoutez…

– Maman, on mange quoi ? On a faim !
– Qui se dévoue pour le supermarché en arrivant samedi ? Juliette ? C’est toi la plus patiente !
– Marion, tu n’as pas oublié d’acheter le chocolat pour les enfants j’espère ?

Parce qu’il faut être doté de supers pouvoirs pour se lancer dans le challenge des courses au supermarché pour 14 personnes x 8 repas, les valises tout juste déposées sur le paillasson de l’entrée de la villa, moi, Delphine, montoise et grande fan des plaisirs culinaires simples, savoureux et locaux, j’ai testé pour vous les 5 solutions miracles pour des repas sans prise de tête.

 

1. FAIRE LE MARCHÉ

bonottes
Tous les matins ou deux fois dans votre week-end de l’ascension, faites l’expérience d’une promenade alléchante sur le marché du bourg de Saint-Jean-de-Monts, ouvert tous les jours d’avril à septembre. Je vous suggère :

  • Quelques sardines de Saint-Gilles-Croix-de-Vie de la poissonnerie La Marée Montoise (débarquement immédiat du port) à faire griller au barbecue
  •  Quelques légumes bio et de saison produits par Christophe Guilbaud. Les pommes de terre nouvelles de Noirmoutier dites « les bonnottes » sont arrivées. Les épinards sont délicieux crus en salade. Et les radis saupoudrés de fleur de sel ne peuvent pas vous laisser indifférents.
  • Mizotte, Tomme Vendéenne, Machecoulais, autant de noms de fromages made in Vendée à acheter dans les fromageries des halles.
  • Les premières fraises de Saint-Jean-de-Monts sont étalées, rouges, belles et rondes. Elles sonnent le printemps, la fraîcheur d’un instant gourmand sucré et léger.

N’hésitez pas à demander conseil aux producteurs du marché, ils vous guideront sur un choix typiquement local et quelques idées de recettes.

sardines

2. POUSSER LA PORTE DES PETITS COMMERCES DE BOUCHE

Les petits commerces de bouche compléteront votre panier de saveurs. Qu’il est agréable de retrouver de la proximité commerçante..

  • Vous n’avez pas de desserts, Sébastien est votre nouvel ami : un pâtissier généreux et enthousiaste, un travailleur du chocolat et du sucre pour assouvir tous vos désirs de gourmandises. Sur place ou à emporter, les vitrines du Salon des Desserts juste en face des halles du marché seront votre tentation. Flans maraîchins, brioche vendéenne, baba au rhum… Régalez-vous !
  • Le quartier des Demoiselles regorge de petits commerces de proximité, conviviaux et séduisants. Arrêtez-vous par exemple à la boucherie Côté Viande . Benoit Tuduri sublime vos barbecues de pièces de veau fermier label rouge ou de boeuf choisies avec la plus grande attention. Testez également les préparations maison.
  • Si vous n’avez pas eu le temps de vous arrêter au Chai des copains sur le marché du bourg, présent les mercredis et samedis, sa boutique dans le quartier des Demoiselles sera votre station d’approvisionnement en boissons : bières, vins bio, régionaux. D’une pierre trois coups, Philippe Gallard, le gérant passionné et grand connaisseur, vous propose des planches à déguster et une sélection épicerie fine.

flan maraichin

3. ACHETER DIRECTEMENT A LA FERME

Les enfants adoreront chausser leurs bottes de sept lieues et se retrouver truffe à nez, groin à nez ou encore bec à nez avec les animaux des fermes environnantes. Rendez vous par exemple :

  • A  la ferme du Querruy Sellier à Notre Dame de Monts où Ludivine Cosson et Frédéric Signoret élèvent 40 vaches maraîchines, des chevaux et des ânes, des poules de Challans et des oies grises du marais. Envoyez un mail à pour réserver votre panier de viandes. Ludivine et Frédéric organise des visites de ferme avec dégustation.
  • A la ferme-brasserie La Petite Ramonière à Notre Dame de Monts : la seule et unique brasserie du Pays de Monts. François Gorvan Cosson, le brasseur, produit également les céréales transformées pour la production de bières. Tous les samedis matins, vous pouvez acheter l’Echasse, l’Avocette, la Gorge Bleue, autant de bières artisanales portant de jolis noms d’oiseaux du marais.
  • l’huîtrière David Lecossois, à La Barre de Monts-Fromentine, David vous offre diverses formules : acheter vos huîtres, coquillages et crustacés, les déguster sur sa petite terrasse face à l’océan et la baie de Bourgneuf, visiter le parc ostréicole en compagnie de David. Retrouvez toutes les infos sur
  • A la ferme du Tamarin à Saint Jean de Monts. Jean-Paul et Thérèse Berthomé sont paysans boulangers BIO. Ils produisent diverses céréales transformées directement pour la fabrication de pains dans un fournil à l’ancienne et de pâtisseries boulangères et gâteaux. Brioches, cakes au citron, brownies, galettes maraîchines, gâches, échaudisses et une vingtaine de pains différents sont en vente tous les vendredis soirs.

huitre vendée

4. DEJEUNER AU RESTAURANT

Si vous souhaitez réduire votre activité au simple choix d’un plat, d’un menu, d’une boisson. Voici ma petite sélection 100 % authentique où les enfants de votre tribu sauront y trouver un terrain de jeux intéressant.

  •  Au restaurant la Quich’notte les tables sont dressées dans une ancienne bourrine de 1903, l’habitat traditionnel du marais au toit de chaume et murs en terre, avec cheminée et déco ancienne. Dans les assiettes, les invités se régalent de recettes du terroir concoctées par le chef David Rousseau, autodidacte ayant hérité du savoir-faire traditionnel d’habitants du pays, cuisiniers pros et amateurs. Les cuisses de grenouilles façon Quich’notte sont l’incontournable autant que les anguilles et les caillebottes à la crème de kamok.
    LE PLUS FAMILLE : la déco intérieure
  • En plein cœur du marais, le restaurant le Glajou offre l’expérience de l’exotisme maraîchin. Son cadre verdoyant, où s’invitent étiers et animaux, est un dépaysement tranquille. Les anguilles sont grillées sur sarments de vigne, à l’ancienne, dans la cheminée de la salle principale pendant que la margate mijote dans son cognac et ses petits légumes.
    LE PLUS FAMILLE : le jardin extérieur
  • Au restaurant l’Estran, le chef Anthony Clautour est un peu comme Obélix. Tombé à la naissance dans une marmite de spécialités maraîchines et vendéennes, il en fait le fer de lance de sa carte. Hélène, sa femme, tient avec enthousiasme la salle et prodigue de bons conseils dans le choix des vins. Les spécialités locales que je vous recommande sont la bignaïe et sa salade sauce let-ber, les cuisses de grenouilles, les anguilles, les moules à la maraîchine, et la gralaïe mogettes.
    LE PLUS FAMILLE : l’espace enfants dans la grande salle

anguilles

5. GRIGNOTER

Enfin, parfois une boisson peut mettre l’eau à la bouche non pas pour une autre (encore que !) mais pour un grignotage en accompagnement.
A l’heure de l’apéritif, je vous suggère :

  • Les planches fromages, charcuteries, produits de la mer ou de la terre du comptoir St Jean. Un spot à la déco et aux gérants très sympathiques face mer, espace des Oiseaux.
  • Les planches de charcuterie ou de fromage du Chai des copains
  • Les tapas et assiettes à partager du Bec à vins, un bar à vins à la déco rétro

Ça y est vous êtes au top de l’organisation de votre week-end retrouvailles en famille. Papy, mamie, les enfants, tout le monde peut vous dérouler le tapis rouge. Et Bertrand, votre frère, se dira une fois de plus, qu’il a raison de vous faire confiance !
Amusez-vous bien et soyez gourmands !

Delphine

 

Commentaires Facebook

Articles similaires

  • 63
    Vous venez en week-end en famille à Saint Jean de Monts et vous vous demandez ce que vous allez pouvoir faire ensemble ? Ça tombe bien, je vous ai sélectionné 6 activités à faire en mode tous ensemble, pour les tribus familiales qui souhaitent profiter un max !   1…
    Tags: d, l, plus, enfants, famille, se
  • 37
    Nan j'ai pas envie d'écrire une carte postale à Mamie… et puis je lui ai déjà envoyé un snap ! …pffff la corvée des cartes postales, non merci ! c'est vraiment pour faire plaisir à maman alors je n'ai pas le choix, allez hop… avant même de partir j'écris la…
    Tags: se, plus, a, famille
  • 31
    « - Maman C’est bon là ? J’ai digéré mon pique-nique ? Est-ce que je peux aller me baigner ? » Trois questions que je me souviens parfaitement avoir posées à raison d’une fois par jour à ma maman alors que nous étions en vacances… Trois questions qui dévoilent mon…
    Tags: d, l, se, plus
[get_related_author_posts]